Blog

Comment bien gérer le changement ?

Posté par:

Le changement rencontre presque toujours de vives résistances du simple fait de l’inquiétude qu’il engendre. Les habitudes ont la vie dure et le fait de refuser de manière instinctive tout changement peut sembler naturel. Les dirigeants, qui doivent conduire celui-ci souvent en permanence notamment à l’époque actuelle avec la prise en compte des nouvelles technologies qui arrivent et transforment les organisations, ont la rude tâche de faire en sorte que tout se passe bien. Zoom sur les bonnes pratiques pour le conduire. 

Prendre conscience que cela ne sera pas facile

La première chose à considérer avant tout changement, c’est d’être conscient que celui-ci ne sera jamais une tâche aisée et que le soutien ne sera pas forcément spontané. Si vos proches devraient vous aider à le mener bien, vous devez envisager que vous avez de très fortes chances de rencontrer des opposants. Il vous faudra donc vous préparer et lister les points qui risquent de susciter des blocages afin de pouvoir trouver les arguments qui vont à son encontre. Il s’agit de pouvoir répondre aux objections qui vont se présenter. Pour cela, écoutez bien les critiques et favorisez le dialogue. N’oubliez pas que votre entreprise doit évoluer et nombreuses sont celles qui n’ont pas su prendre le virage à temps comme Kodak, un bon exemple à garder en tête. Pour que le changement se fasse, il reste souvent recommandé de bien expliquer l’urgence de celui-ci. Les conséquences de l’absence de changement peuvent également être mises en avant afin d’inciter chacun à accepter ce dernier. 

Devenir le leader du changement

En tant que dirigeant, vous devez vous transformer en ardent communicant. Il s’agit effectivement de bien communiquer et clarifier ce qui va changer par la suite, comme ce qui ne va pas changer. Il s’agit de rassurer les équipes et qu’elles puissent à la fois accepter le changement et se rassurer avec de la stabilité. Dire que tout va changer risque de créer un vent de panique. Attention tout de même à ne pas trop incarner le changement car les critiques personnelles risquent de fuser. Vous conduisez le changement mais vous n’êtes pas celui-ci. Une bonne pratique consiste à donner sa vision stratégique afin de montrer le futur que vous envisagez et de montrer à quel point il est souhaitable. N’hésitez pas à inclure vos équipes dans la réflexion afin qu’elles en deviennent les porte-paroles. 

Fédérer vos équipes

Pour que le changement soit accepté, il ne s’agit pas de l’imposer. Vous devez fédérer d’abord un petit groupe qui va s’agrandir par la suite. Il est nécessaire avant tout de recruter des volontaires qui pourraient être à l’origine du changement et vont soutenir votre démarche. Vous pouvez commencer par créer un groupe de travail sur une problématique afin qu’ils se l’approprient par exemple. Si vous voulez faire de la satisfaction client une priorité, vous pouvez par exemple réunir une équipe qui se penchera sur le sujet et qui en ressortira des recommandations. Ils pourront ainsi s’approprier le changement et s’en faire les défenseurs puisqu’ils s’en sentiront à l’origine. Il est évident que plus le groupe sera large, plus vous aurez de partisans qui pourront porter le projet et coordonner les efforts. 

Faire que votre organisation soit structurée pour le changement

Si vous souhaitez que votre organisation puisse changer de manière constante, il vous prendre en compte que vous devez faire en sorte qu’elle soit structurée pour apprendre très vite. Pour cela, il sera indispensable que votre organisation soit plus fluide et que vous allégiez votre hiérarchie. Plus vous laisserez de liberté à vos collaborateurs, plus le changement deviendra la règle. Il s’agit d’avoir une structure agile qui puisse se réorganiser rapidement si nécessaire. Pour que le changement devienne la règle, vous devez institutionnaliser celui-ci et faire de la souplesse une règle. 

Montrer les réalisations 

Pour bien accompagner votre changement, vous devez impérativement en montrer les fruits, il s’agit de communiquer sur les victoires et les gains qu’entraînent votre changement. Plus vous montrerez les progrès réalisés grâce à celui-ci plus il sera accepté. Mettez en avant et rapidement les conséquences bénéfiques du changement apportées afin que chacun puisse en ressentir les effets. Plus vous échangerez et mettrez en exergue les résultats plus vous fédérerez ceux qui demeurent réticents. 

Source : Dynamique Mag

0

À propos de l'auteur:

  Related Posts

Ajouter un commentaire